Les débuts de Oh my Confetti

Les débuts de Oh my Confetti

Nous proposions à la base des prestations sur place avec des éléments personnalisés. Sur la Côte d’Azur, nous étions très peu à faire ce qu’on faisait. Tout de suite, les gens ont accroché et ont adoré notre style. Nous avions des demandes partout en France, mais nous ne pouvions les accepter. C’est cette demande qui nous a donné l’idée de proposer des produits personnalisés pour décorer vos tables d’événements, et de pouvoir vous les envoyer partout en France ! Donc dans un sens, merci à vous! Car c’est grâce à vous que Oh My Confetti est devenu plus grand.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid

Puis se déplacer chez les gens et décorer, c’est bien, c’est beau, mais avouons-le, tout le monde n’a pas le budget et on peut le comprendre! Donc le fait de pouvoir proposer une décoration personnalisée à prix raisonnable, certes qui ne remplacera jamais une belle prestation sur place, mais qui donnerait une vraie valeur ajoutée à votre événement, c’était vraiment quelque chose qu’on voulait développer!

Nous avons donc réfléchi à une Box avec un ensemble d’articles personnalisés, et ce à un prix abordable.
Une Box qui pouvait être personnalisée avec n’importe quel thème. Un thème garçon avec du bleu et du mint ? Plus besoin de faire 1000 magasins, on vous envoie la Box personnalisée au nom de votre enfant et avec la vaisselle jetable dans les tons de votre thème. Vous n’avez plus qu’à tout installer et le tour est joué. Bien évidemment, au début je ne prenais pas de supplément pour les thèmes qui n’existaient pas.

 

Je ne comptais pas mes heures de travail (Euhhh … je les compte aujourd’hui ? Ah bah non ça, ça n’a pas changé!). Nous avions moins de commandes qu’aujourd’hui donc j’arrivais à gérer les visuels, les imprimer et aider Sabrina à découper, coller, monter les articles. On travaillait de chez moi. On avait notre bureau dans mon salon. Puis cela devenait oppressant. Le soir, je voyais les commandes en attente de découpe et montage qui me faisaient de l’œil, c’était l’angoisse puis le rangement (enfin le b***** plutôt) ça n’était plus possible.

On a donc pris un petit local (enfin plutôt une pièce à vivre), un petit 15 mètres carré, mais un endroit neutre. Qu’est-ce qu’on était contente et fière ! On avait notre petit chez nous. Avec nos stocks bien rangés, notre vrai bureau. Un frigo neutre, pas celui de chez toi avec ta belle-sœur qui te le dévalise tous les jours. Des horaires qu’on se fixait, etc.

Le début d’une nouvelle aventure

Puis on a commencé à vouloir prendre une stagiaire, mais 15 mètres à deux c’est déjà juste donc à 3, je vous laisse imaginer. On a cherché un autre endroit puis nous avons trouvé le petit local commercial qu’on avait depuis l’année dernière. Ce n’était pas le grand luxe, on n’était pas sur les Champs-Élysées, mais on était bien. Presque 45 mètres carrés, un endroit pour bien et mieux stocker des quantités plus importantes, installer un vrai bureau commun. Un endroit pour emballer les colis.

On prévoyait d’y faire des travaux de rénovation pour s’y sentir encore plus à l’aise, puis il y a eu le Covid, le confinement… des malentendus avec le propriétaire concernant les travaux qu’on prévoyait de faire… Nous avons donc décidé de partir de cet atelier et nous installer chez Sabrina, qui vient d’emménager dans sa nouvelle maison.

Nous avons enfin déménagé!

Un étage rien que pour nous, pour y installer notre nouveau bureau, pour y stocker tout notre matériel. Un endroit « propre et sûr » quand on a les enfants avec nous, un endroit rien que pour eux avec leurs jouets, etc. Vous l’avez donc compris, nous sommes donc en pleins rangements de cartons, encore et encore… dès que tout sera installé, nous vous ferons un petit room tour.

Les points positifs de ce nouveau déménagement: des frais en moins, un espace réservé pour nos enfants quand on les a avec nous. Les points négatifs : ne pas être dans un espace «neutre» et se sentir attirées par le travail le soir et le week-end.

Et sinon, s’il y a des créatrices qui nous lisent, vous préférez quoi? Travaillez de chez vous ou avoir un local pour le travail ?

3 Commentaires sur “Les débuts de Oh my Confetti

  1. Zazou zazou says:

    Wow je suis admirative je rêve de cela et j’imagine combien vous devez être auj fière car moi je suis fière de voir des femmes Wonder. Je débute aussi, vous êtes un modèle et mes stars oui car je suis fan’s de vous 😉

    • Véronique says:

      Merci beaucoup pour votre commentaire c’est adorable ! Je vous souhaite une belle réussite, il ne faut jamais baisser les bras et toujours croire en ses rêves, il n’ y a pas de miracle 🙂

  2. Caroline says:

    Comme je vous comprends…
    Je suis à mon compte (biscuits personnalisés entre autres). J’ai commencé chez moi, le côté pratique avec un très jeune enfant. C’est vite devenu l’horreur pour ma famille et mon couple. La cuisine encombrée, des biscuits de partout, et idem que vous pour bosser le soirs, le weekend…
    Puis on a aménagé un atelier dans une dépendance de l’exploitation familiale à deux pas de notre domicile. Donc déjà, un endroit adapté, aux normes, des horaires…mais bon il y a toujours le travail le weekend, en soirée quand il y a des coups de bourre.
    Bref, une vie d’entrepreneurs, qui m’a souvent fait douter durant ces 4 années et qui continuera certainement !
    Très belle évolution, j’adore également ce que vous faites

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *